Les instruments traditionnels en Nivernais-Morvan

Sortie du numéro 186 des Annales des pays nivernais !

Point de musique traditionnelle sans joueurs… ni instruments !
Après un premier opus consacré aux vielleux, cornemuseux, flûteux et autres violoneux, le musicien chercheur Jean-François Maxou Heintzen, épaulé par son complice Philippe Poulet, s’interroge sur les instruments utilisés en Nivernais-Morvan, leurs provenances et leur jeu. Instruments populaires par nature, cornemuses et vielles composent l’essentiel du corpus.


L’enquête, rigoureuse, est menée à partir d’archives, de témoignages oraux,
de documents iconographiques, et de nombreux instruments anciens issus
de collections privées comme publiques.
Le Nivernais-Morvan se distingue-t-il de ses voisins par une production originale ? Ou bien est-il complémentaire, voire intégré au Berry et au Bourbonnais ? Comment apprenait-on à jouer au XVIIIe siècle ? Et aujourd’hui, une pratique vivante assure-t-elle la pérennité de la musique traditionnelle ?


Autant de questions, vous l’aurez compris, auxquelles cette enquête s’efforce de répondre tout au long d’une écriture alerte et passionnante.