Le Decizois Maurice Genevoix entre au Panthéon

Maurice Genevoix, l’écrivain des Poilus, entre au Panthéon mercredi 11 novembre 2020. Début 2016, la Camosine lui avait consacré le n°163 des Annales des Pays nivernais. Ce numéro “Maurice Genevoix : une vie au fil de la Loire”, riche de nombreuses photos et illustrations, évoque sa naissance à Decize, le parcours de sa vie et se conclut en évoquant l’affectueuse fidélité de sa région natale.

Nous vous invitons à feuilleter quelques pages de ce numéro toujours disponible auprès de la Camosine.

Les musiciens traditionnels du Nivernais, Morvan

Musiciens traditionnels du Nivernais, Morvan

Aux confins du Val de Loire berrichon, du Bourbonnais et de la Bourgogne, la musique traditionnelle du Nivernais Morvan est d’une grande richesse. Les collectes d’Achille Millien en sont la preuve éclatante. Pourtant, au-delà du répertoire, danses et chansons, on sait peu de choses de ceux qui la pratiquaient. 

« Musiciens-chercheurs » issus des musiques traditionnelles, Jean-François « Maxou » Heintzen et Philippe Poulet, conjuguent ici leurs talents. Ils offrent au lecteur, dans ce premier opus sur les traditions musicales nivernaises, une découverte de ces musiciens et leurs pratiques au fil du temps. S’appuyant sur l’exploration de sources variées et surprenantes, ils l’accompagnent d’une iconographie inédite, issue d’archives privées.

Jusqu’au milieu du XIXe siècle, ces musiciens traditionnels sont les parents pauvres de l’histoire. Pourtant composante essentielle de la culture populaire, la musique et ses ménétriers n’attirent guère le regard des érudits. Leurs pratiques n’apparaissent qu’en filigrane des archives, notamment juridiques.

La focalisation sur le canton de Saint-Pierre-le-Moûtier permet de leur donner chair : les noms refont surface, les dynasties et les fratries se recomposent et les pratiques se révèlent… en partie.

Paradoxalement, le déclin des musiques traditionnelles à partir de la fin du XIXe siècle est aussi l’amorce de leur résurrection, à travers un mouvement de collecte et de sauvegarde ; un temps « folklorisée », la musique traditionnelle retrouve ses lettres de noblesse à partir des années 70 et repart à la reconquête d’un nouveau public !

Participez à la présentation du numéro 178 !

Présentation en musique par les auteurs du numéro 178 des Annales des pays nivernais “Les musiciens traditionnels du Nivernais Morvan”

Jeudi 30 janvier à 18 h
auditorium du Conservatoire de musique
Espace Jean-Jaurès à Nevers

Avec les auteurs
Jean-François «Maxou» Heintzen et Philippe Poulet
et la complicité du département de musique traditionnelle du conservatoire et de Dominique Forges

Mémoires végétales – Herbiers de la Nièvre

Mémoire végétale herbiers de la Nièvre
Mémoire végétale herbiers de la Nièvre

Annexe au numéro 177, Mémoires végétales herbiers de la Nièvre

Sur le net

Conservatoire botanique national du bassin parisien

MNHN, consultation des herbiers 

Telabotanica

Conservatoire botanique national du bassin parisien

Sources

Archives nationales
Archives départementales de la Nièvre
Archives municipales de la Ville de Nevers
Archives du Museum de la Ville d’Angers
Médiathèque Jean-Jaurès de Nevers

Bibliographie générale et particulière

  • Aymonin (G.), Jolinon (J.-C.), Morat (P.), L’herbier du monde, Ed. du Muséum / les arènes / L’iconoclaste, Paris, 2004, 239 p.
  • Bardet (O. et Al.), « Contribution à l’étude de la flore bourguignonne » (note 9). Bulletin Scientifique de Bourgogne, 1997, 49  p. 3-6
  • Bardet (O. et Al.), Atlas de la flore sauvage de Bourgogne, Paris, Publications scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle, 2008.
  • Bardet (O.), «Bilan d’un siècle d’étude de la flore en Bourgogne». Bourgogne Nature, 2014, no 20, p.182-186.
  • Beaudoin (D.) et Olicard (L), « Inventaire des herbiers de Bourgogne », Rapport interne du Muséum d’histoire naturelle d’Autun, 2006, 30 p. + Annexes.
  • Berbigier ( P.), Flore des environs de Clamecy, Les orchidées de la France centrale, Clamecy, Hachette Livre, 1880.
  • Bonah C., Rasmussen A. (dir.), Histoire et médicament aux XIXe et XXe siècles, Paris, Biotem & Éditions Glyphe, 2005 .
  • Boreau A., Voyage aux montagnes du Morvan, suivi d’observations sur les végétaux de cette contrée, Nevers, Delavau, 1832.
  • Boreau A., Programme de la flore du centre de la France, suivi du Catalogue des plantes observées dans le rayon de cette flore et d’observations relatives à quelques plantes critiques, 1832, Nevers, N. Duclos.
  • Boreau A., Catalogue des plantes observées dans les départements du Cher et de la Nièvre, 1835.
  • Boreau A.,Flore du centre de la France, ou description des plantes qui croissent spontanément dans la région centrale de la France, et de celles qui y sont cultivées en grand, avec l`analyse des genres et des espèces, (1840) – Paris : Librairie encyclopédique de Roret.
  • Boudin ( L.), Cordier (J.) et Moret (J.), Atlas de la flore remarquable du Val de Loire entre le bec d’Allier et le bec de Vienne, Paris, Muséum national d’histoire naturelle, coll.«Patrimoines naturels».
  • Bouvet (G.), «Boreau son autobiographie», bulletin de la Société d’Études scientifiques d’Angers, 1895
  • Braque (R.) et Loiseau (J.E.), « Contribution à l’étude de la flore et de la végétation du centre de la France », Revue des Sciences Naturelles d’Auvergne, no 38, 1972, p.27-33.
  • Breviere, «Taraxacum officinale aux environs de Saint-Saulge», Bulletin de la Société botanique de France, 1881, no 28 : p.5.
  • Bridson (D.) et Forman ( L. ), The herbarium handbook, Kew, Royal Botanic Garden, third edition, 1998.
  • Bugnon (F.), «La flore du Morvan», Bulletin de l’Académie du Morvan, 1979.
  • Bugnon (F.), Felzines (J.-C.), Goux (R.), Loiseau (J.-E. ), Royer (J.-M.), «Nouvelle flore de Bourgogne», Bulletin scientifique de Bourgogne, édition hors-série, 1993.
  • Buisson (F.), « Sciences naturelles » in Nouveau dictionnaire de pédagogie et d’instruction primaire, page 1872, 1911, Hachette, Paris.
  • Bungener, (P.) et (AL.), Augustin-Pyramus de Candolle : une passion, un jardin. – Chambésy-Genève (Suisse), Conservatoire et jardin botaniques de la ville de Genève, 2017, 255 p.
  • Callen (D.), «Aglaë Adanson (1775-1852), sa vie, son œuvre», Bulletin de la Société Nivernaise des Lettres, Sciences et Arts, no 61, 2015, p.87-202.
  • Candegabe (P.) et Bodin (C.), «Matériaux pour une histoire de la botanique en Berry : les botanistes, leurs publications et leurs herbiers. I. Des origines à 1905», Symbioses, no 5, 2001, p.41-72
  • Carion (J.-E.), Catalogue raisonné des plantes du département de Saône-et-Loire, 1865.
  • Chateau ( E.) et Chassignol (F.), Catalogue des plantes de Saône-et-Loire et des cantons limitrophes, La Physiophile, Montceau-les-Mines, 1927-1936.
  • Comble (J. De La), « La flore du Morvan », Bulletin trimestriel de la Société d’Histoire Naturelle et des Amis du Museum d’Autun, no 53, 1970, p.14-15.
  • Daget (P.), «Un herbier pour quoi faire ?», Le courrier de l’environnement ,n°46, juin 2002, inra.fr
  • D’Arbaumont (J.), Viallanes (A.), Flore de la Côte-d’Or, Dijon, 1889.
  • Dayrat (B.), « Les botanistes et la flore de France, trois siècles de découvertes » Paris, Publications scientifiques du Muséum National d’Histoire Naturelle, coll. « Archives », 2003, 690 p.
  • De la Comble (J.), «La flore du Morvan», Société d’Histoire Naturelle et des Amis du Museum d’Autun, Bulletin Trimestriel, 1970, 53 : pp.14-15.
  • Delarue (P.), « Flore Nivernaise : 2e série de plantes rares ou nouvelles », Mémoires de la Société Académique du Nivernais, no 34, 1932, p.43-62.
  • Devaux (G.), «Un herbier d’Alexandre Boreau exposé à Nevers», Revue d’histoire de la pharmacie, 95e année, no359, 2008. p. 353-354
  • Dhien (R.), «Contribution à la connaissance de la flore nivernaise», Publications de la Société Linnéenne de Lyon, p. 285-287 – 1960.
  • Dhien (R.), « La végétation des stations thermales. Saint-Honoré-les-Bains (Nièvre)», Bulletin de la Société Botanique de France, no 101, 1954, p.397-400.
  • Dhien (R.), « La végétation des stations thermales : Pougues-les-Eaux (Nièvre) », Bulletin Mensuel de la Société Linnéenne de Lyon, no 31, 1962, p.21-24.
  • Dhien (R.), « La végétation à Decize (Nièvre) », Bulletin trimestriel de la Société d’Histoire Naturelle et des Amis du Museum d’Autun, no 68, 1973, p.22-24.
  • Dubourg (C.), Chez Achille Millien, Imp. G.Vallière, 1900.
  • Durey ( J. et F.), Lorey (N.), Flore de la Côte-d’Or, Dijon, Imprimerie, fonderie, lithographie et librairie de Douillet, 1831
  • Felzines (J.C.), «La flore et la végétation du Nivernais et du Morvan dans leurs relations avec le climat», Société Académique du Nivernais, 1978, p.31-40.
  • Felzines (J.C.), « La Flore nivernaise », Annales des Pays Nivernais, no 87, Nevers, Camosine, 1997.
  • Gagnepain (F.), «Contribution à l’étude de la géographie botanique de la France, Topographie botanique des environs de Cercy-la-Tour (Nièvre)», Bulletin de la Société d’Histoire Naturelle d’Autun, no 13, 1900, p.127-302.
  • Gagnepain (F.), «Espèces rares ou nouvelles pour la Nièvre, plantes vasculaires et champignons », 4e note, Bulletin de la Société Botanique de France, 1900, 47p. p.209-211.
  • Gagnepain (F.), «Herborisations dans la Nièvre», Bulletin de la Société Botanique de France, 1910, no 57, p.455.
  • Gagnepain (F.), «Un nivernais célèbre Edouard Bornet», Bulletin de la Société académique du Nivernais, Nevers, 1923.
  • Gaullier (V.), Sion (A. F.), Herbier 2.0, la biodiversité en chantier, Paris, L’Harmattan, vidéo. DVD, 2017.
  • Gautron du Coudray, Le bouquet du terroir : Botanique Morvandelle (Folklore, Légendes et Florilège), 1934, Paris, Revue du Centre, 202 p.
  • Gautron du Coudray, «Vade-mecum du naturaliste clamecycois», Bulletin de la Société scientifique et artistique de Clamecy, Clamecy — 1935.
  • Germain, de Saint-Pierre (E.) et Cosson (E.), Observations sur quelques plantes critiques des environs de Paris, Paris, L. Bouchard-Huzardn, 1840.
  • Germain, de Saint-Pierre (E.) et Cosson (E.), Introduction à une flore analytique et descriptive des environs de Paris, suivie d’un catalogue raisonné des plantes vasculaires de cette région, Paris, Fortin, Masson et Cie, 1842.
  • Germain, de Saint-Pierre (E.) et Cosson (E.), Atlas de la flore des environs de Paris, ou Illustrations de toutes les espèces des genres difficiles et de la plupart des plantes litigieuses de cette région, Paris, Fortin, Masson et Cie, 1845.
  • Germain, de Saint-Pierre (E.), Guide du botaniste aux conseils pratiques sur l’étude de la botanique suivi d’un dictionnaire raisonné des mots techniques français et latins, Paris, Masson 1851.
  • Germain, de Saint-Pierre (E.) et Cosson (E.), Synopsis analytique de la flore des environs de Paris destiné aux herborisations, Paris, Masson, 1859.
  • Germain, de Saint-Pierre (E.) et Cosson (E.), Flore des environs de Paris, ou Description des plantes qui croissent spontanément dans cette région et de celles qui y sont généralement cultivées, Paris, Masson et fils, 1861.
  • Germain, de Saint-Pierre (E.), «Vie et Travaux de M. Le Comte Jaubert», Bulletin de la Société Botanique de France, no 22, p.10, X-XXVII, 1875.
  • Germain, de Saint-Pierre (E.) et Cosson (E.), Atlas de la flore des environs de Paris, ou Illustrations de toutes les espèces des genres difficiles et de la plupart des plantes litigieuses de cette région, avec des notes descriptives et un texte explicatif en regard, Paris, Masson, 1882.
  • Gillot (F.X.), «Note sur La Flore du Morvan Autunois», Bulletin de la Société Botanique de France, no 17, sup.1, p.XLV-L., 1870.
  • Gillot (F.X.), «Notice sur la flore de Saint-Honoré-les-Bains (Nièvre)», Bulletin de la Société d’Histoire Naturelle d’Autun, 1883.
  • Godron (D.-A.), Grenier (C.), Flore de France, ou Description des plantes qui croissent naturellement en France et en Corse, Baillière, Paris, 1848.
  • Goux (R.), « La vallée de la Loire entre la Charité et Pouilly, un ensemble biologique à préserver », Bulletin trimestriel de la Société d’Histoire Naturelle et des Amis du Museum d’Autun, no 121, 1987, p.15-26.
  •  Goux (R.), «Contribution à l’inventaire floristique du département de la Nièvre», Bulletin trimestriel de la Société d’Histoire Naturelle et des Amis du Museum d’Autun, no 128, 1988, p.5-25.
  • Goux (R.) et Loiseau (J.E.), « Contribution à l’inventaire floristique du département de la Nièvre II », Bulletin trimestriel de la Société d’Histoire Naturelle et des Amis du Museum d’Autun, no 137, 1991, p.19-36.
  • Goux (R.), «Compléments à l’étude  floristique du Nivernais occidental», Société d’Histoire Naturelle et des Amis du Museum d’Autun, Bulletin trimestriel no 147, 1993, p.5-26.
  • Goux (R.), «Hommage à Jean-Edme Loiseau», Revue scientifique Bourgogne-Nature, no8, 2008, p. 24-26
  • Goux ( R. ), «Catalogue de la flore de la Nièvre», Bourgogne-Nature hors-série no 5, 2008.
  • Goux (R.), «Hommage à Jean-Edme Loiseau», Bourgogne-Nature, no8, 2009, p.24-26.
  • Goux (R.), «René Braque, talentueux géographe-phytosociologue et excellent pédagogue», Revue scientifique Bourgogne-Nature, no 12, 2010, p. 51-53.
  • Henning (W.), Grundzüge einer Theorie der phylogenetischen Systematik Hennig Grundzüge einer Theorie der phylogenetischen Systematik, Deutscher Zentralverlag, Berlin 1950
  • Henart (D.), Trefouël (J.), Achille Millien Nivernais passeur de mémoire, Éditions Les films du Lieu Dit, 2005.
  • Jauber(H.F.), Société botanique de France XVIe session extraordinaire, Morvan 1870, Ouverture à Autun (Saône-et-Loire), Clôture au Domaine de Givry (Cher), Bulletin de la Société Botanique de France, 1870, tome 17.
  • Joannin-Deponge, «Liste des plantes assez rares, rares ou très rares de Champvert et ses environs», Mémoires de la Société Académique du Nivernais, no 27, 1925, p.119-129.
  • Jolivet (L.), « Le jardin botanique de Nevers 1793-1799 », Mémoires de la Société Académique du Nivernais, Tome XVII, 1925, p.476-504.
  • Lachot ( H. ), Catalogue des plantes spontanées du département de la Côte-d’Or, Semur, Imprimerie L. Lenoir, 1885.
  • Laleure (J.-C.), «Roger Goux (1935-2016), une vie consacrée à sa passion de la botanique», Revue scientifique Bourgogne-Nature, no 25, 2017, p.38-43.
  • Langlois (S.), Achille Millien 1838-1927, Répertoire numérique du fonds 82 J. – Nevers, Archives départementales de la Nièvre, 2002, 205 p.
  • Lassimonne (S.-E.) et Lauby (A.), Catalogue des collections botaniques du Massif central, Moulins, Auclair, 1905.
  •  Linne (C.) von, Species plantarum, Holmiae : Impensis Laurentii Salvii, 1753.
  • Loiseau (J.E), Observations sur la Flore du bassin de la Loire moyenne (environs de la Charité-Nièvre), Monde des plantes (le), 1953, pp.5-7.
  • Loiseau (J.E) Felzines (J.C),« Programme des journées vallées de la Loire et de l’Allier : vallée de la Loire entre Decize et Nevers (rive droite», Bulletin de la société botanique du centre-ouest, nouvelle série, 1998, tome 29.
  • Loiseau (J.E) Felzines (J.C) et (AL.), « Nouvelle flore de Bourgogne : Atlas de répartition, clés des groupements végétaux et suppléments aux tomes I et II. – Dijon », Bulletin scientifique de Bourgogne, Hors-série, 1998, Tome III, 489.
  • Loiseau (J.E), « La Flore nivernaise, La Végétation des vallées de la Loire Moyenne et de du Bas-Allier », Annales des Pays Nivernais, no 104, 2001, Nevers, Camosine.
  • Masse (A.),«Notes sur un séjour de Rousseau à Nevers et à Pougues», Mémoires de la Société académique du Nivernais, t.22, 1920, p.171-188.
  • Marcotte (P.), Achille Millien (1838-1927), Itinéraires intellectuels et réseaux sociaux d’un folkloriste nivernais, 2010.
  • Marcotte (P.), «Achille Millien (1838-1927) : le folkloriste et son œuvre», Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts, no 59, 2011, p.95-111.
  • Mayr (E.), Systematics and the Origin of Species, New York, Columbia University Press, 1942. 
  • Meunier (P.), «Notes biographiques sur Gilbert-Trouflaut botaniste», Bulletin de la Société Nivernaise des Lettres, Sciences et Arts, 1899, p.315-343.
  • Migout (A.), Flore du département de l’Allier et des cantons voisins, description des plantes qui y croissent spontanément, suivant la méthode naturelle, Fudez Frères, 1890, 543 p.
  • Narcy (C.), «Herborisations faites à l’île du Pezeau, près Cosne (Nièvre) et aux environs», Mémoires de la Société Historique du Cher, 4e série, 32e volume, 1921.
  • Poinsot (H.), Flore de Bourgogne, Dijon, Librairie de l’université,
    1972, 403 p.
  • Ravin (E.), Flore de l’Yonne, Chez l’auteur, 1866.
  • Reinbold (N.), Essai de reconstitution du fonds Troufflaut à la Bibliothèque municipale d’Autun, Dijon, IUT Dijon : Information et communication, 1990.
  • Robbe (G.),Royer (J.-M.), «Herborisations dans le Beuvray et la vallée de la Dragne», Société d’Histoire Naturelle et des Amis du Muséum d’Autun, no 84, 1977, p.6-7.
  • Robbe (G.), «Principaux caractères de la végétation du Mont Beuvray», Société d’Histoire Naturelle et des Amis du Muséum d’Autun, no 96, 1981, p.11-15.
  • Robbe (G.), «Inventaire dynamique des espèces rares du Morvan» Société d’Histoire Naturelle et des Amis du Muséum d’Autun, no 110, 1984, p.3-36, no 111, p.3-17.
  • Royer ( C. ), Flore de la Côte-d’Or, avec déterminations par les parties souterraines, Tome 1, Paris, Savy, 1881, 374 p..
  • Royer (J.-M.), «À propos de quelques observations phytosociologiques dans le sud du département de la Nièvre (régions de Decize et Nevers)», Annales Scientifiques de l’Université de Besançon, 1971, p.117-129.
  • Thuillier (G.), «Gilbert Troufflaut et la routine de l’agriculture en l’An VI», Du nivernais à la Nièvre, études révolutionnaires, no 2, 1987, p.125-129.
  • Thuillier (G.), Les institutions médico-sociales en Nivernais : 1550-1930, Paris, Association pour l’étude de l’histoire de la sécurité sociale, 1995.
  • Vaucoulon (P.), La Bourgogne, paysages naturels, faune et flore, Paris, Delachaux et Niestle, 2004.
  • Vaucoulon (P.), La flore rare et menacée de Bourgogne : distribution, écologie, conservation, Paris, Publications scientifiques du Muséum national d’Histoire naturelle, 2013.
  • Vaucoulon (P.), Flore du Morvan, 625 espèces illustrées, Turriers, Naturalia publications, 2018.

Pour aller plus loin : les herbiers concernant la Nièvre et localisés hors du département

1- Au Muséum d’histoire naturelle de Bourges
9 Allée René Ménard, 18000 Bourges
museum-bourges.net/

Collection botanique Jaubert et Camille Saul.
Herbier conservé sous le titre Herbarium Florae Centralis, collection des types des espèces décrites dans la Flore du Centre de la France , établie par M. le Comte H.F. Jaubert, et M. Casimir Saul, inspecteur de la navigation (1841).
Cet ensemble de 13 liasses (2000 parts) est classé selon la première édition de la Flore de Boreau (1840). Herbier labellisé «Musées de France».-  Daes : 1819 – 1843 

2- À UniVegE – Université Clermont Auvergne
Herbiers Universitaires de Clermont-Ferrand (CLF)
3 boulevard Lafayette 
63000 Clermont-Ferrand

Les herbiers universitaires de Clermont-Ferrand (CLF) sont hébergés au 3 Bd Lafayette, 63000 Clermont-Ferrand (herbiers généraux, collections historiques) et impasse des Bas-Cézeaux, campus universitaire des Cézeaux, 63170 Aubière (collections en cours de restauration, attachage, numérisation). Il s’agit d’un ensemble de plus d’1 million de spécimens et de près de 600 000 parts (précision de comptage: un spécimen est un échantillon de plante séchée, fixée ou non sur une planche d’herbier; une part est une unité de récolte identifiée par une étiquette précisant les informations de collecte). Ils sont le fruit du travail d’environ 500 collecteurs botanistes ayant herborisé du 18e au 21e siècle.

Herbiers de Jean-Edme Loiseau (1921-2008), Professeur émérite au Laboratoire de botanique de l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand.

Jean-Edme Loiseau, originaire de la Charité-sur-Loire (Nièvre), avait rassemblé entre 1950 et 2008 trois importants herbiers, un de plantes vasculaires (Nièvre et Berry), un de bryophytes et un dernier de lichens, le tout déposé dans sa propriété de La Charité-sur-Loire, puis transféré à l’université de Clermont-Ferrand. Un quatrième de plantes méridionales et africaines a été donné également à l’université de Clermont-Ferrand.

Herbier constitué par Jean-Claude Felzines, ancien enseignant des Sciences naturelles (SVT) au Lycée de Nevers, donné en 2017 à l’Université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand.
Jean-Claude Felzines a ajouté à son propre herbier (Nièvre et origines diverses) l’herbier Jean-Baptiste (instituteur dans la Nièvre) de plantes récoltées entre 1927 et 1947 dans la Nièvre, les Alpes et la Côte d’Azur. Cet herbier intègre également des planches de Le Grand (Berry, 1880-1890) et de Sellier (1880-1890), en plus de diverses planches d’échanges.

3- Au Muséum d’histoire naturelle Jacques de La Comble
14 Rue Saint-Antoine, 71400 Autun
museum-histoire-naturelle-jacques-comble-autun

Herbier constitué par Roger Goux (1935-2016)
L’herbier de Roger Goux, né à Raveau, débute dans les années 1960 et se poursuit jusqu’en 2014. Il concerne la flore de France et de la Nièvre, avec environ 2 500 parts. Noms scientifiques et parfois synonymes, dates et lieux de récolte sont indiqués, avec souvent des données écologiques. Il avait signifié à sa famille son souhait d’un legs au Museum d’Autun.

4- À l’Hôtel-Dieu et son apothicairerie
3, Rue du Capitaine Vic
71500 Louhans

Patrimoine.bourgognefranchecomte.fr

Herbier constitué par Paul Berbigier.
L’herbier, composé d’un ensemble de 15 volumes, a été offert en 1913 au musée municipal de Louhans par la veuve de Paul Berbigier, membre de la société scientifique de Clamecy, ancien professeur au collège de la ville de Clamecy et de Louhans, qui en est l’auteur.



Parrainage des nouveaux adhérents : comment ça fonctionne ?

 Le principe est simple : vous parrainez deux personnes (ou plus) non encore adhérentes à la Camosine et nous vous remboursons le montant de votre adhésion 2020. Ces parrainages pourront se faire tout au long de l’année.

La démarche : parlez de la Camosine et convainquez une personne d’adhérer !

Puis au choix :

Cas no 1 : notre préférence
– retournez à la Camosine ce bulletin de parrainage accompagné du règlement de votre filleul – la Camosine lui adresse en retour une confirmation d’adhésion et lui offre 10 nos des annales en cadeau de bienvenue

Cas no 2
– retournez à la Camosine ce bulletin de parrainage – la Camosine envoie au futur adhérent un bulletin d’adhésion et lui offre 10 nos des annales en cadeau de bienvenue – à réception du règlement de son adhésion, nous vous en informerons !

Pour concrétiser votre parrainage cliquez ici pour imprimer le bulletin de parrainage et remplissez-le avant de le retourner à la Camosine !
la Pagerie rue Colonel Jeanpierre, 58000 Nevers


Souscription pour le tome 2 des églises romanes du Nivernais

La Camosine présente

Téléchargez le bulletin de souscription en cliquant ici

Les édifices sont présentés par ordre alphabétique sous la forme de notices historiques et architecturales enrichies de plans et documents d’archives, et illustrées d’aquarelles et de photographies.

– près de 180 pages

– de très nombreuses illustrations en couleur (aquarelles, dessins, gravures et photographies) et en noir & blanc (documents d’archives, cartes postales anciennes)

– format 24 x31 cm

– couverture cartonnée

Tome 1 paru en juin 2018

La Nièvre regorge d’églises et chapelles romanes. De prestigieux édifices (La Charité-sur-Loire, Nevers ou encore, parmi d’autres, Sémelay) ne peuvent masquer la très grande richesse qui se niche dans les vallons nivernais, sur les rives de la Loire ou dans les hauteurs morvandelles. La Camosine vous invite à (re)découvrir ces édifices ruraux ou urbains, humbles inconnus ou monuments célèbres, parvenus complets ou parfois mutilés.

La découverte du département se poursuit : plus d’une quarantaine d’édifices romans ou conservant des caractères romans remarquables seront présentés, de nombreux autres mentionnés pour les vestiges romans qu’ils conservent. Une liste des édifices romans protégés au titre des monuments historiques, un glossaire, une carte de répartition accompagnent ce volume.

Près d’une trentaine d’auteurs passionnés ont participé à son élaboration. Les illustrations sont l’œuvre d’artistes nivernais reconnus (Hanoteau, Paneda, Pommery), et les photographies celle d’un passionné de patrimoine (Poiseau).

Caractéristiques de l’ouvrage :

Pour tout renseignement, veuillez nous contacter par téléphone, mail, ou courrier à :

T : 03 86 36 13 23

E : contact@camosine.fr

A : La Pagerie

rue colonel Jeanpierre

58000 Nevers

camosine.fr


Lien vers le bulletin de souscription

Un index en ligne

index

Pour faciliter vos recherches dans les numéros des annales des Pays Nivernais, nous avons mis en ligne notre index.

Pour faire une recherche choisissez une table et servez-vous de l’alphabet en cliquant sur la lettre de votre choix.

Vous pouvez aussi télécharger la version PDF en ligne en cliquant ici.
Bonne visite !

Pour toute demande de renseignements, voyages, sorties, publications, ou pour les commandes de numéros des Annales des Pays nivernais, veuillez nous demander par téléphone ou par mail.
03 86 36 12 23
contact@camosine.fr